Soutien & Psychothérapie

La raison première pour laquelle on entreprend une thérapie n’est pas le fait qu’on cherche à être éclairé sur un passé auquel on ne peut plus rien changer, mais tient à ce que l’on est insatisfait du présent et que l’on souhaite un avenir meilleur.                                     

                                                                                                 Milton Erickson

"

"

Thérapies cognitives et comportementales
Ces techniques font partie des thérapies dites brèves. Bien menées, elles doivent être capables de donner des résultats concrets au bout de 5 à 10 séances.
C'est en définissant les difficultés que vous rencontrez dans votre quotidien que l'on peut établir par la suite un programme d'intervention visant à modifier certains comportements ou certaines pensées problèmes. Ce programme est constitué par des exercices centrés sur les symptôme, le travail avec le psychothérapeute est donc concret et dynamique.

La base des TCC est de pouvoir rendre compte d'un résultat observable.

Les séances sont basées sur l'échange, qui est construit autour d'objectifs concrets.

Beaucoup de difficultés peuvent trouver une réponse rapide sans pour autant avoir à s'attarder sur les causes dans un premier temps.

Déroulement de la thérapie
 
  • Dans un premier temps, il est nécessaire de cerner au mieux votre problème et de comprendre en profondeur comment il affecte votre vie. C'est par son analyse précise que l'on va pouvoir déterminer ensemble sur quels leviers agir. Cette étape prend en général entre deux à trois séances. 
  • Une fois le problème cerné, on établi ensemble un programme thérapeutique, en ciblant précisément différents objectifs. Un changement de vos habitudes impliquera un travail régulier et quotidien de votre part, au travers des différentes tâches fixées par le thérapeute. 
  • Ce programme thérapeutique est évolutif en fonction de vos possibilités et de vos progrès. L'objectif est de vous rendre de plus en plus autonome dans la gestion de vos difficultés, et de vous redonner progressivement le contrôle. Vous redevenez acteur de votre vie.
  • Enfin, lorsque les objectifs sont remplis, le suivi peut s'espacer et s'arrêter, tout en pouvant garder la possibilité d'une séance de temps en temps afin de vérifier la consolidation de vos acquis.
Pour quelles raisons consulter ?
 
  • Gestion du stress
  • Troubles de l'humeur
  • Eviter les rechutes dépressives
  • Sortir des attaques de panique
  • Dépasser la phobie
  • Gérer l'anxiété sociale
  • Affirmation de soi (apprendre à refuser, se protéger du harcèlement, communiquer plus efficacement avec vos proches)
  • Gestion du trouble obsessionnel compulsif (TOC)
  • Gestion d'une addiction (alcool, tabac, jeux pathologique...)
  • Soutien à la parentalité (programme psychoéducatif type Barkley pour enfant TDAH ou pour trouble oppositionnel avec provocation)
  • Soutien des aidants familiaux (aidant de malade souffrant d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée)
 

​© 2015 Anna Le Marchand Psychologue neuropsychologue - Pont-l'Evêque (Calvados)